Uncategorized

La valise pour la maternité

La préparation de la valise de la maternité est une grande étape pour toute future maman. Celle-ci n’est pas toujours évidente.
Tout d’abord, elle peut rendre les choses davantage concrètes, vous permettre de réaliser que l’arrivée de bébé approche, et vous apporter à la fois un sentiment d’excitation (impatience) et d’appréhension.
Vous pouvez aussi vous retrouver face à de nombreuses questions, et notamment la peur d’oublier quelque chose, ou de ne pas savoir quoi prendre.

La première question que l’on se pose est souvent “quand est-ce que je dois commencer à la préparer ?”.
L’idéal est qu’elle soit prête 1 mois avant la date d’accouchement prévue. Toutefois, chacune fait selon ses ressentis, et l’évolution de sa grossesse. Certaines préferont anticiper et la préparer assez tôt, tandis que d’autres préféront attendre un peu.

Le mieux est de préparer deux sacs différents : un sac pour la salle de naissance, et une valise fermée qui sera montée dans votre chambre.
Pour vous y retrouver encore plus facilement, vous pouvez aussi emporter 3 sacs : 1 sac pour la salle de naissance, 1 sac et 1 sac pour les affaires de bébé pendant le séjour à la maternité, et un sac pour les affaires de maman
.

Le sac pour le jour J (en salle de naissance)

  • Votre dossier médical (projet de naissance, papiers administratifs, échographies, …)
  • De la monnaie (pour la machine à café)
  • 1 grande chemise de nuit ou tee-shirt ample (idéalement qui s’ouvre devant, plus pratique pour le peau à peau après la naissance)
  • De grosses chaussettes
  • 1 élastique pour vos cheveux
  • 1 bouteille d’eau et 1 paille (plus facile pour boire)
  • 1 brumisateur (il peut faire très chaud)
  • De quoi grignoter (pour vous et votre accompagnant)
  • Votre musique préférée (sur clé USB ou CD, si la maternité l’autorise)
  • De quoi vous occuper (lectures, jeux, etc…)
  • Votre téléphone portable (avec son chargeur
    1 flacon de “Rescue” en Fleurs de Bach pour gérer les montées de stress, pour vous et pour votre compagnon (2 ou 3 gouttes sur la langue dès que le besoin s’en fait ressentir).
  • La première tenue de bébé (body manches longues, pyjama, gilet, paire de chaussettes, bonnet)
  • Une couverture de bébé pour le peau à peau (selon la maternité)
  • Une gigoteuse/turbulette

La valise de bébé

  • 5 bodies et 5 pyjamas (croisés devant, car plus pratique, et en taille 1 mois)
    La taille naissance n’est souvent pas utilisée, ou juste lors des premiers jours. En fonction du poids et de la taille annoncée, vous pouvez prévoir de ne prendre que des vêtements taille 1 mois, ou bien de mixer avec des vêtements taille naissance. Si vous ne voulez pas trop emporter, ou acheter de vêtements taille naissance à l’avance, vous ne pouvez emporter qu’une tenue naissance, et donner une liste à un membre de votre entourage qui pourra vous en porter à la maternité si besoin d’en acheter davantage.
  • 2 gilets en laine ou coton
  • 2 bonnets
  • 2 paires de chaussettes
  • Quelques langes
  • 1 turbulette (ou gigoteuse)
  • 1 écharpe de portage (si vous souhaitez porter votre bébé en écharpe dès la maternité, vous pouvez participer à un atelier de portage, aux alentours du 7ème-8ème mois de grossesse)
  • Si vous souhaitez réaliser le premier bain à la maternité :
    • 1 thermomètre de bain
    • 1 cape de bain
    • 1 gel lavant pour le corps
  • En option :
    • Des couches (si la maternité n’en fournit pas, les marques Green & Love et Mots d’enfants sont sans produits toxiques).
    • Du liniment
    • Un doudou (ou tissu avec votre odeur)
    • Une sucette
    • Des moufles en laine
    • Une petite brosse à cheveux

La valise pour maman

  • 3/4 pyjamas ou chemises de nuit
  • 3/4 tenues confortables (tee-shirts, leggings, jogging avec bande ventrale, etc..)
  • 1 gilet et/ou 1 pull
  • 5 culottes extra-larges en coton premier prix (plus confortables que les culottes-filets)
  • Des serviettes hygiéniques (éviter celles en matière ultra-absorbante qui peuvent retarder ou entraver la cicatrisation)
  • 3 brassières ou soutien-gorges
  • Quelques paires de chaussettes
  • Des chaussons (ou tongs suivant la saison) si vous le souhaitez
  • 2 serviettes de bain et en option, un tapis de douche (pour ne pas inonder la salle de bains, ni risquer de glisser)
  • Votre nécessaire de toilette (savon neutre pour éventuelle cicatrice, gel douche, shampooing, dentifrice, brosse à dents, déodorant, baume à lèvres, crème hydratante, maquillage et démaquillant si vous le souhaitez)
  • Un rouleau de papier toilette
  • Un sèche cheveux (si vous avez l’habitude d’en utiliser un)
  • Un paquet de patchs lissants défatigants pour les yeux
  • De quoi manger/grignoter et vous faire plaisir
  • Un oreiller confortable
  • Une petite lampe ou veilleuse pour la nuit
  • Un masque pour les yeux
  • 1 rallonge (pour ne pas avoir à vous contorsionner pour brancher votre téléphone)
  • 1 bouilloire et 1 tasse (pour une infusion chaude quand vous avez envie)
  • 1 plaid pour le peau à peau
  • 1 bouillotte (pour soulager les douleurs post-partum et les tranchées)
  • Si vous allaitez :
    • 2 soutien-gorges d’allaitement
    • Des coussinets d’allaitement ou coquillages d’allaitement
    • 1 crème réparatrice pour les mamelons
    • Des pansements Nursicare
    • Un coussin ou manchon d’allaitement (s’il n’est pas fourni par la maternité)

Les affaires pour l’accompagnant

Dans votre valise vous pouvez aussi ajouter quelques affaires pour votre conjoint(e) ou accompagnant(e) :

  • Une tenue de rechange
  • De quoi manger/grignoter
  • Une grande bouteille d’eau
  • Son nécessaire de toilette
  • De quoi l’occuper (livres, jeux, téléphone, etc)
  • Des vitamines
  • Un coussin et une couverture

Avec les restrictions sanitaires, il se peut que votre conjoint(e) ne puisse sortir de la maternité jusqu’à votre départ. Dans ce cas, vous pouvez prévoir davantage de tenues de rechange, et de nourriture pour manger ou grignoter, et tout ce dont il (ou elle) a envie.

Quelques aliments “naturo” à glisser dans votre valise (ou vous faire apporter) :

  • Une boisson énergisante “home made” pour la salle de naissance
  • Des mélanges coup de pouces : huiles essentielles, fleurs de bach, homéopathie (vous pouvez en parler avec votre naturopathe, sage-femme ou accompagnante pendant la grossesse)
  • Des snacks pour les fringales :
    • Un fruit de saison et une poignée d’oléagineux (noix, noisettes, amandes, noix de cajou)
    • Un fruit de saison en quartiers à tremper dans une cuillerée à soupe de purée d’amande
    • Une poignée d’un mélange d’oléagineux avec des supers aliments (baies de goji, physallis, mulberry)
    • Des barres de céréales, idéalement bio, made in France, cuites à basse température pour préserver les vitamines et fabriquées spécifiquement pour la jeune maman (“Jolly mama” par ex.)
    • Des compotes biologiques non sucrées, dans lesquelles vous pouvez ajouter de la cannelle ou de la cardamome
    • Du chocolat noir
    • Des bâtons de carottes avec de l’houmous
    • Des batons de céleri avec de la purée d’amande
    • Un toast à l’avocat
  • De quoi bien vous hydrater :
    • De l’eau peu minéralisée ou filtrée (dans l’idéal)
    • Des infusions
  • Dans l’idéal, il est conseillé d’éviter (ou limiter) :
    • Les boissons fraîches ou glacées
    • Les boissons énergisantes (café, thé noir, alcool)
    • Les produits transformés, raffinés, à index glycémiques élevés, car ils acidifient l’organisme, favorisent la prise de poids et affaiblissent l’organisme
    • Les aliments “froids” et crus (crudités, produits laitiers de vache, boissons froides) car ils sont difficiles à digérer
  • Des idées de plats et recettes faciles à faire :
    • Soupe miso
    • Bouillon de poulet
    • Bouillon végétarien
    • Bouillon de riz
    • Currys
    • Soupes
    • Ragoûts
    • Smoothie rouge (épinards, betterave, myrtilles, banane, eau coco)


L’idéal est de préparer vos plats en amont, pour que vous n’ayez plus à les réchauffer et décongeler à la maternité le moment venu. Les personnes qui viennent vous voir à la maternité pourront aussi peut-être vous en apporter. Mais il n’est pas toujours possible de préparer à l’avance ou de s’en faire porter (surtout dans la situation actuelle).
Dans ce cas, vous pouvez acheter des soupes miso en sachets toute prêtes. Vous n’aurez qu’à ajouter de l’eau chaude (provenant de votre bouilloire) pour que le mélange se délie.

Dans les livre Bien vivre le quatrième trimestre au naturel et Le mois d’or, il y a de nombreuses recettes adaptées aux besoins et à la récupération de la jeune maman. Si vous souhaitez les découvrir, vous pouvez me contacter, ou acheter ces livres (que je vous conseille grandement car ils sont d’une immense richesse).

Références


CHADELAT C., MAHÉ-POULIN M., Le mois d’or, Presses du châtelet, 2019
SIMON J., Bien vivre le quatrième trimestre au naturel, First Editions, 2019
LA MAISON DES MATERNELLES, Le guide des parents épanouis, First Editions, 2019

www.amandine-naissance-blog.fr

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial