Uncategorized

Retarder le premier bain

Le premier bain est un événement important dans les premiers jours de vie d’un bébé et de ses parents. Nous sommes parfois même pressés de le donner. Or, le bain après la naissance n’est pas obligatoire, et il existe même de nombreux bénéfices à le retarder.

Conserver le vernix sur la peau de bébé

Le vernix caseosa ? Vous connaissez ?
C’est cette couche crémeuse et blanchâtre sur la peau du nouveau-né.

Le vernix est une substance grasse enduisant l’ensemble du corps du foetus pour protéger et imperméabiliser sa peau. Cette substance se résorbe en fin de grossesse, en effet, un enfant né prématuré a un enduit beaucoup plus épais à la naissance qu’un enfant né à terme dépassé.” Dr Suzanne Grasswill

Bien souvent, cette couche est retiré rapidement de la peau du bébé par un bain, avec des produits nettoyants. Or, cette couche n’est pas sale. Au contraire, elle représente de nombreux bienfaits pour les premières heures et premiers jours du bébé :

  • Le vernix protège la peau du bébé au contact du liquide amniotique pendant la grossesse. Il apparaît à environ 20 semaines de grossesse.
  • Il permet de lubrifier la peau pour faciliter le passage du bébé dans le bassin au moment de l’expulsion.
  • Il protège la peau fragile et immature du bébé contre les agressions extérieures et les infections. Il a en effet des propriétés hydratantes, anti-bactériennes, cicatrisantes, et imperméabilisantes.
  • Il prévient la perte de chaleur du nouveau-né les premiers jours, d’où l’intérêt de ne pas lui retirer et d’attendre qu’il soit absorbé par la peau.

Selon l’OMS, ne pas retirer le vernix dans les 24 premières heures permet de protéger la peau de bébé au contact de l’air.
Préserver le vernix en retardant le premier bain est donc bénéfique pour les bébés, surtout a l’hôpital où il y a un potentiel d’expositions aux infections plus élevé.

Favoriser l’allaitement maternel

Selon une étude récente publiée dans le Journal of Obstetric, Gynecologic & Neonatal Nursing par des chercheurs d’une maternité de Cleveland aux Etats-unis, retarder le premier bain du bébé après sa naissance améliore les débuts de l’allaitement.

Les chercheurs ont étudié leurs données sur 996 mamans et bébés en bonne santé. Ils ont obtenu le résultat que chez les bébés lavés plus de 12h après la naissance, le taux d’allaitement passait à 68,2%, contre 59,8% chez les bébés qui avaient pris un bain peu de temps après leur naissance.

Cela est lié au vernix, qui permet au bébé de recueillir les odeurs maternelles, et qui a des intérêts hormonaux pour la maman.

Réduire le risque d’hypothermie

Au moment de sa naissance, le bébé subit un choc thermique. Lui qui a passé 9 mois dans le ventre de sa mère, dans la chaleur, avec une température toujours égale, se retrouve alors dans une nouvelle pièce, avec une température changeante et différente de celle dans laquelle il baignait auparavant.

Lorsqu’il est baigné, le nouveau-né est exposé dans son corps nu aux températures extérieures et aux éventuels courants d’air.
Le nouveau-né ne régule pas sa température. Lui donner un bain dans une pièce ou une eau pas suffisamment chauffée peut donc présenter un risque d’hypothermie.

Alors, comment faire pour retarder le premier bain ?

Si vous souhaitez le retarder, vous pouvez utiliser des linges pendant les premiers jours, et :

Attendre le dernier jour de votre séjour à la maternité si vous souhaitez bénéficier des conseils des professionnels.
Pour cela, vous pouvez en parler avec l’équipe médicale qui vous accompagne, et même l’inclure dans votre projet de naissance.
De plus en plus de maternités retardent le premier bain pour toutes les raisons évoquées précédemment.

Attendre votre retour à la maison.
Il est tout à fait possible d’attendre plusieurs jours, et de donner le bain à votre retour à la maison. Cela vous permettra de vivre ce moment chez vous, dans votre cocon, et l’atmosphère que vous souhaitez.
Vous pouvez proposer à votre bébé un bain enveloppé, ou bien de vous baigner avec lui, ce qui fait que le contact avec votre peau pourra l’apaiser.

Si cela vous intéresse, je propose un accompagnement au bain enveloppé.
Vous pouvez cliquer ici pour en savoir plus.

Références

  • www.ncbi.nlm.nih.gov
  • www.pourquoidocteur.fr
  • www.mumtobeparty.com
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial